Algérie, un retour pour la paix

En 2004, des anciens appelés de la guerre d’Algérie s’associent au sein de la 4ACG (Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre). Ils refusent de toucher leur pension d’ancien combattant qu’ils reversent pour soutenir collectivement des projets associatifs en Algérie. Ils multiplient les témoignages dans les établissements scolaires avec des moudjahidin ou des harkis pour faire connaître une autre facette de la guerre d’Algérie.  En avril 2015, en compagnie de pieds noirs de l’ANPNPA (Association Nationale des Pieds Noirs Progressistes et leurs Amis), certains d’entre eux voyagent d’Alger à Constantine. Leur objectif : rencontrer d’anciens combattants algériens et retrouver les lieux où ils ont vécu. Mais aussi tisser avec les Algériens une nouvelle relation plus apaisée.

Cette série de photographies a fait l’objet d’une exposition à la Dar Lamifa à Marseille en avril 2016, dans le cadre de la semaine anticoloniale. Par Carole Filiu-Mouhali

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *