De la jungle de Calais au centre d’accueil d’Istres, une errance pachtoune

Septembre 2015 : face au drame des migrants, l’AFPA d’Istres se propose pour accueillir et former des réfugiés Syriens. Mars 2016 : l’organisme de formation a reçu des Érythréens, des Afghans, des Iraniens, des Irakiens, des Soudanais pour la plupart sans papier. L’élan de solidarité
Lire la suite