Education aux médias

Pourquoi s'investir dans l'éducation aux médias?

L'implication sociale de la profession

Suite à des demandes émanant de professeurs, trois de ses membres acceptent dès l'année 2013 d'intervenir auprès de différents publics scolaires et étudiants pour parler de leur métier et accompagner ceux-ci dans la création de projets média (documentaire, journal papier et journal télévisé).

Il nous est essentiel de participer à la promotion d'une presse libre et de contrer les idées reçues d'une presse manipulée à l'envi, au service d'une élite malveillante. L'objectif est donc de faire apprivoiser la presse et les médias en faisant lire, analyser, critiquer, interpréter et confronter l'actualité par chacun lors de rencontres régulières ou ponctuelles.

S'approprier la parole

Une habitante de la cité de la Rouguière a déclaré lors de la présentation de leur magazine "La Roug'" : « Souvent, les journalistes viennent ici et nous prennent une partie de nous et repartent. A nous maintenant de prendre cette parole ».Les habitants de la cité de la Rouguière ont monté leur journal et ont « repris la parole ». Comme si celle-ci ne leur appartenait pas déjà. C'est en fait une réalité ressentie comme telle. Une grande partie de la population, démunie ou isolée, jeunes ou personnes âgées, en situation de handicap,… pense ne pas être légitime pour saisir ce droit à l'expression. La réappropriation des mots et la diffusion de ceux-ci redonnent confiance. Cette confiance peut être la graine qui fera naître l'éloquence ou la force de prendre la parole en public pour défendre ses opinions.

La parole est une arme et nous souhaitons la favoriser.

Alors qu'internet a provoqué une diminution de l'esprit critique, de la créativité (notamment chez les plus jeunes), les journalistes de Presse-Papiers pensent qu'elles peuvent contribuer à leur petite échelle à promouvoir l'information, l'esprit critique et le vivre-ensemble.

En bref,

« Les médias te manipulent ? Manipule les médias ! »

 

Nous contacter :

Sandrine Lana : sandrine.lana@gmail.com

Nina Hubinet : ninahubinet@gmail.com